• Info Collectif

    Un collectif est né.

    Dernièrement des habitants de notre village se sont regroupés au sein d’un collectif pour la sauvegarde du patrimoine rural d’Augy-sur-Aubois.

    Qu’est-ce qu’un collectif ?

    C’est un ensemble de personnes qui se réunissent pour réfléchir et agir devant une situation face à laquelle ils sont conscients qu’agir individuellement ne serait pas efficace. Elles ont un but commun, mais pas forcément les mêmes méthodes, puisqu’ils viennent d’horizons différents, et c’est dans la confrontation des divers points de vue que l’action se crée.

    Quel statut et quelle structure pour un collectif ?

    La grande force et la grande souplesse des collectifs, c’est de n’être corseté par aucune structure et de n’avoir, contrairement aux partis et aux associations, aucun statut à respecter.

    Le but commun est le point de rencontre de la réflexion et de l’action. Il n’y a pas de responsable élu ou désigné une fois pour toutes. Mais il y a des gens qui prennent des responsabilités, qui font des propositions soumises aux réflexions des autres, des décisions prises à la majorité des présents dans les réunions. Il n’y a pas de partis, syndicats, associations ou personnages hégémoniques…

    Dans un collectif, il n’y a pas d’adhérents, avec cartes numérotées, etc., mais des participants qui sont tous au même niveau. La différence vient de leur plus ou moins grand engagement par rapport à la vie du groupe et à ses objectifs.

    Aujourd'hui, plus que par le passé, le patrimoine rural à besoin de toute notre attention. Lié à l'eau, structurant le paysage, participant de la vie des villages, rappelant les anciens privilèges ou exprimant des croyances. Les éléments qui le composent ont souvent perdu leur signification, en même temps que leurs utilités. Ils sont, pourtant, les témoins muets que nous ont légué les générations passées.

    Venez nombreux nous rejoindre.

    Pour tout contact: collectifaugy@gmail.com

  • Dernier plan de l'aménagement du centre du bourg.  ICI

    Pour une meilleure visualisation, j'ai intégré celui-ci au plan cadastral.

    DPJ

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Adieu nos bucoliques chemins de halage le long du canal. À nous le plaisir de la marche sur goudron, le plaisir de croiser des bicyclettes lancées sur un ruban d’asphalte bien lisse, puis de voir pousser les panneaux de limitation de vitesse. Mais au faîte, combien ça coûte de détruire notre joli paysage rural ? Et à qui profite cette gabegie ?

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Informations sur l’avancement de la pétition :

    160 signatures ont été collectées dont 107 d'Aulgyciens.

    La pétition et les feuilles d’émargements ont été adressées à Mme le Maire accompagné d’une lettre. Une copie de l’ensemble a été transmise à Mme le Préfet du Cher.

    Copie de la lettre adressée à Mme le Maire :

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Berry Républicain du 16/09/17

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Si le document n’apparaît pas cliquez ICI

     

      Aujourd'hui, plus que par le passé, le patrimoine rural à besoin de toute notre attention. Lié à l'eau, structurant le paysage, participant de la vie des villages, rappelant les anciens privilèges ou exprimant des croyances. Les éléments qui le composent ont souvent perdu leur signification, en même temps que leurs utilités. Ils sont, pourtant, les témoins muets que nous ont légué les générations passées.

    Venez nombreux nous rejoindre.

    Pour tout contact: collectifaugy@gmail.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A voir aussi, dans la rubrique - Augy d'avant - l'histoire du cylindre d'Augy.

     

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires